Skip to main content


FedEx s’engage à atteindre la neutralité carbone pour ses opérations d’ici 2040

Ce plan ambitieux prévoit la mise en place d’une flotte mondiale de véhicules de collecte et de livraison des colis électriques, ainsi que la création du Yale Center for Natural Carbon Capture afin de faire progresser les solutions de séquestration du carbone

March 3, 2021

MEMPHIS, Tennessee, 3 mars 2021. – La société FedEx Corp. (NYSE : FDX), qui exploite l’une des plus grandes compagnies aériennes de fret au monde, a annoncé aujourd’hui un objectif ambitieux : atteindre la neutralité carbone de ses opérations mondiales d’ici 2040.

Pour atteindre cet objectif, FedEx a prévu un investissement initial de plus de 2 milliards de dollars au cours des prochaines années afin de soutenir des initiatives visant à rendre les activités de la société plus durables pour l’ensemble de sa flotte de véhicules motorisés et d’avions, ainsi que dans ses installations.

Parmi ces initiatives, FedEx annonce une contribution de 100 millions de dollars à l’université de Yale pour encourager la création du Yale Center for Natural Carbon Capture. La création de ce Centre vise à accélérer la recherche appliquée sur les solutions de séquestration naturelle du carbone en fonction des besoins, en ayant pour objectif initial de compenser les émissions de gaz à effet de serre équivalentes à celles occasionnées par les compagnies aériennes.

« Nous avons la responsabilité de prendre des mesures audacieuses pour aborder les enjeux climatiques », a déclaré Frederick W. Smith, Président et Directeur Général de FedEx Corp. « Cet objectif s’appuie sur notre engagement de longue date en matière de développement durable pour l’ensemble de nos activités, tout en investissant dans des solutions de transformation à long terme pour FedEx et l’ensemble de notre industrie ».

 

Les principales étapes pour atteindre l’objectif de neutralité carbone sont les suivantes :

 

  • Mise en place de véhicules électriques. D’ici 2040, l’ensemble du parc de véhicules de FedEx pour la collecte et la livraison de colis (PUD) sera constitué de véhicules électriques à zéro émission. Cela se fera par le biais de programmes de remplacement progressif des véhicules existants. Par exemple, d’ici 2025, 50 % des achats de véhicules PUD de FedEx Express dans le monde correspondront à des véhicules électriques, avec une évolution à 100 % d’ici 2030.
  • Solutions durables pour les clients. FedEx travaillera avec ses clients pour offrir une durabilité tout au long de leurs chaînes d’approvisionnement grâce à des offres d’expédition neutres en carbone et des solutions d’emballage durables.
  • Carburants durables. FedEx continuera d’investir dans les carburants alternatifs afin de réduire les émissions des avions et des véhicules.
  • Economie de carburant et modernisation des avions. FedEx s’appuiera sur ses initiatives réussies de FedEx Fuel Sense visant à réduire la consommation de carburant dans ses avions. Depuis 2012, les programmes Fuel Sense et Aircraft Modernization de FedEx ont permis d’économiser au total 1,43 milliard de gallons de carburant et d’éviter l’émission de plus de 13,5 millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2).
  • FedEx poursuivra ses efforts pour rendre ses plus de 5 000 installations dans le monde plus durables grâce à des investissements constants dans des énergies renouvelables, des équipements performants, et des dispositifs de gestion de la consommation d’énergie.
  • Séquestration naturelle du carbone. Le financement de FedEx encouragera la création du Yale Center for Natural Carbon Capture afin de soutenir la recherche appliquée sur les solutions de séquestration naturelle du carbone.

 

Le chemin vers la durabilité exige de nouvelles stratégies pour éliminer et stocker l’excès de carbone de la Terre. Le Centre de l’Université de Yale rassemblera la recherche interdisciplinaire dans les domaines des sciences naturelles et de l’ingénierie afin d’accélérer ces travaux.

Les chercheurs développeront des méthodes qui s’appuient sur les systèmes de stockage du carbone naturel, notamment les écosystèmes biologiques et le cycle géologique du carbone, en améliorant, dans la mesure du possible, la vitesse d’absorption du carbone, la quantité de carbone pouvant être contenue et la durée de stockage. Grâce à ces efforts, les scientifiques de Yale visent à créer un portefeuille de stratégies d’élimination du carbone qui auront des répercussions à l’échelle mondiale.

 

S’appuyant sur les premiers succès obtenus dans le secteur de l’aviation, le Centre de l’université de Yale élargira son champ d’action pour s’attaquer à d’autres sources d’émissions mondiales. Il publiera et partagera ses conclusions afin que les entreprises, les industries et les gouvernements puissent bénéficier de travaux qui accéléreront l’adoption et la mise en œuvre de stratégies de captage du carbone naturel dans le monde entier.

 

« La lutte contre le changement climatique est un défi complexe qui exige une action urgente, et les stratégies de captage du carbone naturel seront un élément clé de cette action », a déclaré le Dr Ingrid C. “Indy” Burke, le directeur du Centre Carl W. Knobloch, Jr. Doyen de l’école de l’environnement de Yale. « Par la création du Center for Natural Carbon Capture, nous visons à développer des stratégies mesurables de captage du carbone pour aider à compenser les émissions de carbone au niveau mondial ».

L’engagement de FedEx s’appuie sur un historique de pratiques durables. Depuis 2009, les efforts de l’entreprise ont contribué à une réduction d’environ 40 % de l’intensité des émissions de CO2 dans toute l’entreprise, tandis que le volume des colis a augmenté de 99 % au cours de cette période. Récemment, FedEx a été classée première de son secteur dans la liste 2021 de JUST Capital des « entreprises les plus justes d’Amérique » dans la catégorie environnement, et première dans le secteur des voyages, du transport et de la logistique de la liste Newsweek des « entreprises les plus responsables d’Amérique 2021 ».

 

« Bien que nous ayons fait de grands progrès dans la réduction de notre impact environnemental, nous devons faire plus. La santé à long terme de notre industrie est directement liée à la santé de la planète, mais cet effort ne se limite pas au résultat net -et c’est la bonne chose à faire », a déclaré Mitch Jackson, directeur du développement durable de FedEx Corp. « Chez FedEx, nous nous sommes engagés à relier les gens et les possibilités de façon ingénieuse et responsable. Les mesures que nous prenons aujourd’hui auront un impact positif pour les générations à venir ».